TÉLÉCHARGER OPERATION CHROMITE GRATUITEMENT

Pour accomplir une opération amphibie d’une telle ampleur, MacArthur comptait sur les marines des États-Unis , s’étant familiarisé avec leur capacité à intégrer les opérations amphibies dans les campagnes du Pacifique durant la Seconde Guerre mondiale. En effet, le secrétaire Johnson ne croyait pas à la nécessité de maintenir les Marines comme un corps d’armée spécifique, et l’aurait dissous sans l’opposition du sénat. Injection programmée pour le 21 avril Il espérait qu’un débarquement près d’Incheon lui permettrait d’interrompre l’avance de la NKPA et ainsi, détruire le corps de bataille adverse et gagner la guerre. Le débarquement à Incheon ne fut pas la première opération amphibie à grande échelle depuis la Seconde Guerre mondiale , le débarquement de Pohang , le 18 juillet , étant antérieur, mais contrairement à cette opération, le débarquement d’Incheon fut opéré en territoire ennemi et en présence de ses forces [ 3 ]. Poser une question au vendeur.

Nom: operation chromite
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 60.86 MBytes

Pour contrer l’offensive nord-coréenne, le Général MacArthur organise un débarquement sans précédent sur la plage d’Incheon. MacArthur supervisa en personne le 1 er Régiment de Marines en route vers Séoul, qui combattait les positions nord-coréennes. Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée. Le commandement de la flottille de débarquement bateaux était assurée par Arthur Dewey Struble , un expert en matière de guerre amphibie. Géolocalisation sur la carte: Les pertes augmentèrent avec les combats de rue. Incheon , Corée du Sud.

Géolocalisation sur la carte: La bataille d’Incheon en coréen: La bataille commença le 15 septembre et finit vers le 28 septembre. Pendant l’opération amphibie, les forces de l’ Organisation des Nations unies sécurisèrent Incheonet poursuivirent dans la région de Pusan une série d’incursions en territoire ennemi.

La bataille d’Incheon mit fin à une série de victoires de l’ Armée populaire de Corée et amorça une contre-attaque par les forces des Nations unies jusqu’à la reprise de Séoul.

L’avancée au nord fut stoppée près de l’ Amnokgangquand l’ Armée des volontaires du peuple chinois envoya des milliers de soldats en appui à la Corée du Norddébordant les forces de l’ONU le long du fleuve Ch’ongch’on et forçant un retrait après la bataille du réservoir de Chosin en Corée du Sud.

OPERATION CHROMITE-NL

Kperation de débarquer des forces de l’ONU à Incheon a été suggérée par MacArthur après qu’il eut visité les lieux des combats en Corée le 29 juinquatre jours après le début de la guerre.

Il estimait que les troupes, démoralisées et sous-équipées, de la Corée du Sud ne pourrait pas contenir les avances de la NKPA même avec l’aide de renforts américains.

MacArthur pensait qu’il pouvait stopper cette progression s’il opérait un mouvement crucial des troupes derrière les lignes ennemies.

operation chromite

Il espérait qu’un débarquement près d’Incheon lui permettrait d’interrompre l’avance de la NKPA et ainsi, détruire le corps de bataille adverse et gagner la guerre. Pour accomplir une opération amphibie d’une telle ampleur, MacArthur comptait sur les marines des États-Uniss’étant familiarisé avec leur capacité à intégrer les opérations amphibies dans les campagnes du Pacifique durant la Seconde Guerre mondiale. En effet, le secrétaire Johnson ne croyait pas à la nécessité de maintenir les Marines comme un corps d’armée spécifique, et l’aurait dissous sans l’opposition du sénat.

Après avoir ré-équipé en urgence les forces des Marines avec des embarcations de débarquement vieillissantes, retiré les unités du périmètre à Pusan et récupéré tous les hommes des centres de recrutement, le corps des marine avait juste les moyens de monter une force capable d’entreprendre des opérations offensives [ 1 ][ 2 ]. Le plan initial fut regardé avec scepticisme par les autres généraux parce que les défenses naturelles et artificielles d’Incheon étaient redoutables.

Enfin, les possibilités d’ancrage étaient réduites, et le port entouré par d’énormes digues. Le commandant Arlie G. En dépit de ces obstacles, MacArthur reprit son plan d’assaut en septembre, sous le nom de Plan B, nom de code Operation Chromite.

‎Operation Chromite sur iTunes

Un briefing mené par l’ amiral James Doyle conclut que la mission à Incheon n’était pas impossible. Lors de ce briefing, des officiers demandèrent d’envisager des lieux de débarquements alternatifs comme celui de Gunsan. MacArthur passa 45 minutes, après le briefing, à expliquer les raisons de son choix Incheon.

Il souligna qu’en raison de la lourde défense ennemie, ceux-ci ne s’attendraient pas à une attaque à cet endroit, que la victoire à Incheon ferait éviter une campagne en hiver et que, en envahissant le point fort au Nord, les forces de l’ONU pourrait couper les lignes de communications de la Corée du Nord.

  TÉLÉCHARGER INTERVIDEO WINDVD 4 GRATUIT

Enfin Incheon était proche de Séoul. Le débarquement à Incheon ne fut pas la première opération amphibie à grande échelle depuis la Seconde Guerre mondialele débarquement de Pohangle 18 juilletétant antérieur, mais contrairement à cette opération, le débarquement d’Incheon fut opéré en territoire ennemi et en présence de ses forces [ 3 ].

Sept jours avant le début des opérations d’Incheon, une reconnaissance commune de la Central Intelligence Agency et Renseignement militairefut menée sous le nom de code Trudy Jackson. Une équipe de guérilla fut infiltrée à Incheon. Le groupe, mené par le lieutenant Eugene Clark, atterrit à Yonghung-doune île à l’entrée du port. Depuis cet endroit, ils devaient transmettre des renseignements aux forces américaines. Avec l’aide des habitants locaux, les guérillas recueillirent des informations sur les maréesles bancs de boue, les digues et les fortifications ennemies.

operation chromite

La contribution la plus importante de la mission fut le redémarrage du phare à Palmi-do. Quand les nord-coréens découvrirent l’activité allié sur la presqu’île, operatkon envoyèrent une embarcation avec 16 soldats d’infanterie. Eugène Clark monta une mitrailleuse sur un sampan et coula le bateau. Operatjon représailles, les nord-coréens tuèrent jusqu’à 50 civils accusés de complicité.

À l’approche des groupes de débarquement, les croiseurs et destroyers de plusieurs unités navales de l’ONU firent feu sur Wolmi-do, et vérifièrent également la présence de mines dans le Flying Fish Channel. Cette préparation maritime prévint les nord-coréens de l’opération à venir, et le responsable de Wolmi-do assura à ses supérieurs qu’il repousserait les ennemis dans la mer. Le commandement de la flottille de débarquement bateaux était assurée par Arthur Dewey Strubleun expert en matière de guerre amphibie.

Struble avait participé aux opérations amphibies pendant la Seconde Guerre mondialeparticulièrement à la bataille du golfe de Leyte et la bataille de Normandie [ 6 ]. Les forces débarquées étaient constituées d’un bataillon d’infanterie et de neuf M26 Pershing.

« Memories of war » (« Operation Chromite ») : l’autre « Débarquement » –

Un des tanks était équipé d’un lance-flamme et deux autres de lames de bulldozer. L’île entière fut conquise à midi, avec un total de 14 victimes du côté allié [ 7 ]. Les pertes nord-coréennes dépassaient les morts et capturés, principalement du e Régiment d’Artillerie et du e Régiment des Marines Indépendants. Les forces sur Green Beach ont dû attendre la marée montante à 19h50, avant qu’un autre groupe puisse débarquer.

Pendant cet intervalle toute contre-attaque nord coréenne fut empêchée par un barrage d’artillerie lourde et des bombardements aériens, pendant que des mines anti-chars étaient placées sur le seul pont. La deuxième vague de débarquement mit pied à terre à « Red Beach » et « Blue Beach ».

L’armée nord-coréenne n’avait pas envisagé une invasion à Incheon et même après la prise de Green Beach, la NKPA supposa probablement grâce à la désinformation du contre-espionnage américain que le débarquement principal se ferait à Gunsan. En conséquence, seule une faible force fut envoyée en renfort à Incheon, qui arriva sur place alors que la tête de pont allié était déjà bien établie, les forces de l’ONU ayant pris possession des deux plages Blue et Red.

Pour ce qui est des troupes déjà stationnées à Incheon, elles avaient été affaiblies par les guérillas de Clark et des bombardements au napalm qui avaient détruit les principaux dépôts de munitions. Les forces de Red Beach, composées du 5 e Régiment des Marines US, utilisèrent des échelles pour escalader les digues. Après avoir neutralisé les défenses nord-coréennes, ils ouvrent la voie vers Wolmi-Do, permettant aux tanks débarqués sur Green Beach de rejoindre la bataille.

Les pertes alliées sur Red Beach furent de 8 morts et 28 blessés. Sous les ordres du colonel Chesty Pullerle débarquement du 1 er Régiment des Marines US s’effectue au sud des deux autres points de débarquement. Les tirs de destroyers ainsi que les bombardements muselèrent les défenses nord-coréennes. Lorsque les troupes venues de Blue Beach arrivèrent, les forces nord-coréennes d’Incheon s’étaient déjà rendues.

Les forces de Blue Beach ne rencontrèrent que peu de résistance et subirent peu de pertes. Le 1 er Régiment des Marines US renforça la tête de pont et prépara l’invasion des régions intérieures.

Juste après que la résistance nord-coréenne à Incheon fut écrasée, le processus de ravitaillement et de renforcement commença. Le dock fut ensuite utilisé pour faciliter les rotations des BDCs.

Les documents écrits par Kim Il-sung et récupérés par les troupes de l’ONU, peu après le débarquement, mentionnaient: Le 16 septembreles nord-coréens, réalisant leur erreur, envoyèrent six colonnes de chars T vers la tête de pont. Ces colonnes furent chomite par deux Chance Vought F4U Corsair de l’escadron VMFqui détruisirent ou endommagèrent la moitié des tanks au prix de la perte d’un avion. Une rapide contre-attaque de tanks M26 Pershing anéantit le reste des opeartion armées nord-coréennes et dégagea le passage pour la capture d’Incheon.

  TÉLÉCHARGER ALBUM KAMEL EL GUELMI GRATUITEMENT

La piste d’atterrissage de l’ aéroport de Gimpo fut capturée et les avions de transport purent apporter le carburant pour les avions stationnés à Incheon. Pendant ce temps le déchargement d’équipements et de renforts continuait. Contrairement à la rapide victoire à Incheon, l’avance dans Séoul fut lente opreation sanglante. La NKPA lança une autre attaque de chars Tqui furent piégés et détruits, ainsi qu’un bombardement par un Yakovlev sur le port d’Incheon, qui ne causa que de légers dégâts.

Bien qu’averti que la méthode cgromite pour prendre le contrôle de Séoul donnait le temps aux forces restantes de la NKPA pour s’échapper, MacArthur se sentit chromie aux promesses faites au gouvernement de Corée du Sud afin de reprendre la capitale operatiin plus vite.

Dès le deuxième jour de l’opération, les navires emportant la 7 e Division d’Infanterie de l’Armée US arrivèrent au port d’Incheon. Le général Almond chronite impatient de mettre en place la division afin de bloquer un possible mouvement ennemi depuis le sud de Séoul.

Au matin du 18 septembrele Second Bataillon operration 32 e Régiment d’Infanterie atterrit à Incheon et le reste du régiment fut débarqué plus tard dans la journée. Le matin du troisième jour, le Second Bataillon se déplaça afin de relayer un bataillon de Marines sur le flanc droit au sud de Séoul.

Pendant ce temps, la 7 e Division du 31 e Chrpmite mit pied à terre à Incheon. La responsabilité de l’autoroute de la zone sud de Séoul fut transférée à la 7 e Division le 19 septembre à 18h La 7 e Division chro,ite s’engagea ensuite dans un combat intense en périphérie de Séoul.

Avant la bataille, la Corée du Nord n’avait qu’une seule division assez faible dans la ville, dont la majorité était dans le sud de la capitale [ 9 ]. MacArthur supervisa en personne le 1 er Régiment de Marines en route vers Séoul, qui combattait les positions nord-coréennes. Le contrôle de l’opération Chromite fut ensuite transféré au commandant général Edward Almond. Le but d’Almond était de prendre le contrôle de Operatiom le 25 septembreexactement trois mois après le début de la guerre.

Le 22 septembreles Marines pénétrèrent dans Séoul et constatèrent que l’ennemi y était retranché. Les pertes augmentèrent avec les combats de rue. Pressé d’annoncer la conquête de Séoul, Almond déclara, le 25 septembrela libération de la ville bien que des Marines étaient toujours engagés dans des combats des tirs étaient toujours entendus opwration les banlieues du nord. Les attaques alliées continuèrent au nord vers le fleuve Yalou jusqu’à l’intervention de la Chine dans la guerre.

La bataille d’Incheon est le sujet d’un film de intitulé Incheonqui ne connaît pas un grand succès au box-office. Il provoque une polémique du fait qu’il avait été partiellement financé par l’ Église de l’Unificationdirigée par Sun Chromihe Moon. Un autre film également basé sur ce fait de guerre est Memories of War de Lee Jae-han sorti en avec notamment l’acteur Liam Neeson. La chanson Incheonde Robert W. Smithillustre la bataille.

Elle commence par un solo de flute et apporte lentement des bruits d’hélicoptère. Des effets sonores sont aussi inclus, comme des tirs de chromitd et d’artilleries. Elle fait également référence à la chanson Variations on a Korean Folk Song mesures 61, 62, 65, et Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Quatre bâtiments de débarquement débarquent des hommes et de operatkon sur la Red Beachun jour après le débarquement des troupes amphibies sur les arrières des forces de la Corée du Nord.

An Inside View of the U. Le début de la guerre de Corée: Sur chrokite autres projets Wikimedia: Bataille d’Incheonsur Wikimedia Commons. Chro,ite contenant un lien mort Article contenant un appel à traduction en anglais Page géolocalisée par Wikidata Article géolocalisé sur Terre Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata Portail: Espaces de noms Article Discussion.

Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact. La dernière modification de cette page a été faite le 2 novembre à En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.